Laboratoire SUPINFO de recherche en robotique

Feedcat – Distributeur de croquettes automatiques

Feedcat – Distributeur de croquettes automatiques

6 avr, 2015

Actuellement en MSC1 sur le campus de Grenoble, j’ai décidé de m’investir au sein du laboratoire robotique cette année.
Et pour bien commencer dans la robotique, je me suis acheté un starter kit Arduino contenant tout le potentiel pour mettre en place des projets.
Pour ma part, après avoir mûrement réfléchi sur les projets déjà existants et ceux proposé par le laboratoire robotique de mon campus, j’ai finalement décidé de me lancer dans la création d’un distributeur de croquettes automatisé.

arduino kit

N’ayant jamais utilisé un Arduino auparavant je suis monté en compétence à travers des petits projets avant de m’attaquer à ce distributeur. Le starter kit est très bien réalisé dans ce sens avec des exemples à mettre en place.

Pour revenir au distributeur de croquettes, il m’a fallu un minimum de matériels électroniques.
Les besoins en termes de composants électroniques sont les suivants :
Arduino Uno (x1)
Led rouge (x1)
Led verte (x1)
Bouton poussoir (x1)
Pont en h de puissance (x1)
Pile 9V (x1)

Ce sont les seuls composants nécessaires au bon fonctionnement du projet, ce projet est donc tout à fait abordable en matière de prix.

Pour ce qui est du projet en lui-même, le but était de contrôler de façon précise la distribution de croquettes à fournir. Dans l’idée générale du projet, il faut un réservoir pouvant accueillir les croquettes et un système de vis sans fin pouvant apporter les croquettes jusqu’au bec verseur et ainsi les distribuer à l’animal.
Avant de me lancer dans la réalisation du projet, j’ai modélisé les différentes pièces pour ainsi mieux me rendre compte du rendu final et ainsi avancer en suivant un certain cheminement.

mécafeed

J’ai tout d’abord travaillé sur la partie développement en codant directement sur l’IDE fournit par Arduino.
J’ai ensuite envoyé le code sur l’Arduino et va ensuite interagir avec les différents composants que j’ai connecté à mon Arduino.
Une fois la partie électronique réalisée, il faut s’atteler à la partie mécanique. Le point-clé de la distribution de croquettes réside dans la création et la mise en place d’une vis sans fin insérée dans un tube de PVC permettant un accès régulé de la distribution.

La construction est ainsi détaillée ci-dessous :

Construction et assemblage du connecteur entre le tube principal et le réservoir. Le réducteur faisant office de réservoir vient s’emboîter sur le haut du connecteur.

feedcator
méca2
Le tube principal est un tube de PVC de 50 mm de diamètre et de nbso online casino reviews 35 cm de long, il accueille la vis sans fin que l’on peut apercevoir ci-dessous. L’axe principal est ainsi reliée à une roue réductrice et elle-même relié à un moteur actionnant le mécanisme. Tout cela provient d’une imprimante, en effet, j’ai récupéré le système d’apport de papier de l‘imprimante pour ainsi l’adapter à mon projet (il va de soi qu’il faut avoir une imprimante sous la main, cela permet de réduire les coûts).


meca4
meca6

Le prototype a été habillé pour lui donner un côté plus esthétique et fini avec la mise en place d’une plaque de verre permettant de visualiser comment est implémenté et fonctionne le système.

La dernière étape est l’une des plus importantes et la création d’une vis sans fin autour de l’axe déjà existant. N’ayant pu faire imprimer ma vis dans les délais avec une imprimante 3D (le modèle arrivera bientôt), j’ai quand même voulu vous montrer qu’il était possible de faire sans avec un peu de ressource et d’idée.
Dans mon cas, il me fallait un matériel suffisamment rigide mais à la fois malléable pour lui donner la forme voulue. J’ai d’abord utilisé une plaque de plexiglas que j’ai découpé puis fais chauffer pour l’adapter. L’idée sur le papier était bonne, mais en réalité, le fait de chauffer la pièce la rendait trop fragile et ne permettait pas de continuer avec ce matériel. Sans me laisser abattre, je suis repartie sur la matériel de base qui m’avait permis d’avoir un rendu rapide de la pièce voulue : la papier. Et oui ! Sa peut paraitre farfelue mais après plusieurs essai. Une succession de tressage de papier journal recouvert de scotch ont permis d’avoir un rendu très correcte de la vis sans fin. Et en plus, ça fonctionne.

vis

Le prototype est présenté lors du séminaire robotique organisé sur le campus de grenoble le 25 mars dernier par le laboratoire robotique.

-Clément Joly, M.S.c 1

FacebookTwitterGoogle+
468 ad

Laisser un commentaire