Laboratoire SUPINFO de recherche en robotique

Le drone Ebee

Le drone Ebee

9 avr, 2013

Un drone photographe hors pair !

 

Rachetée récement par la société parrot ( constructeur de l’AR.drone) la société sensifly a mis au point une aile volante ultra légère pouvant photographier/cartographier une zone géographique précise.

 

odf8u-g89dfjgdfioj-g89dfjgiodfgj-df

Source-image : everything-robotic.com

Le drone ebee est l’aile volante par excellence, avec son appareil photo de 16 Mp l’image retranscrite est de très grande qualité. Le drone ebee est très simple d’utilisation ce qui est une aubaine pour les néophytes : ce dernier vole et atterrit en toute autonomie, pas besoin de pilote l’intelligence artificielle prend le relais ! Mais pour son décollage une petite aide de l’Homme sera obligatoire, effectivement il suffit de  lancer le drone dans les airs pour qu’il prenne son envol, imposant de ce fait ses 96 cm d’envergure.

 

 

Ses ailes sont détachables ce qui permet un transport simple et sécurisé, son poids étant de 630 grammes. Le drone ebee inclut une batterie au lithium polymère atteignant ainsi les 45 minutes d’autonomie de vol à une vitesse comprise entre 36 online casino et 57 km/h.

Cerise sur le gâteau le drone ebee ne fait pas que prendre des photos aériennes mais permet grâce au logiciel  Postflight Terra 3D de la société Pix4D (une filière de la société parrot) de traiter les images prises par le drone pour en faire une carte géographique en 3D.

Voici une démonstration des capacités du drone ebee :

Il faut tout de même souligner que la loi Française est assez restrictive dans le domaine, selon le site www.developpement-durable.gouv.fr , beaucoup de scénarii possibles sont évoqués. Chaque scénario a ses propres restrictions,  je vous laisse donc observer les lois relatives aux drones civils à cette adresse :

http://www.developpement-durable.gouv.fr

 

Les perspectives de ce drone sont plutôt énormes, il pourrait en effet être utilisé dans de nombreux domaines comme la sécurité anti-incendies, la surveillance de zone géographique etc…

Ce dernier sera commercialisé durant l’année 2013

 

Source : humanoide.fr  / sensefly / developpement-durable.gouv.fr

FacebookTwitterGoogle+
468 ad

Laisser un commentaire